DE L’INCONNU…

1228267146small1.jpg

De l’inconnu qui du futur présage,
De la passion d’un jour ou deux
Lorsqu’en mon cœur mourut le sage
Et me consumant la passion de son feu

Fit de toi l’idylle de mes nuits froides
Et que mon imagination créative
De ses mille voyages et de ses croisades
Amoureuses te consacrât ces randonnées affectives.

Du charme de ta timidité infantile
Qui de la force de sa faiblesse
nourrit mon cœur indocile
Et affamé de ta tendresse

Peut-on échappé au pouvoir de ton charme?
A l’interdit, au défendu que tu incarne?
à cause de ma passion je suis ton esclave
À taire la raison j’ai construit mon enclave.

Publié dans : MEDITATION |le 27 juillet, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Publications Patrice Gros-S... |
Litteratures Negro Africain... |
NewsNora |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | That's just the way it is
| Revue et visitée
| respiration